Hospitalisation

Ma psychologue est inquiète. Elle fait donc le nécessaire pour que je sois hospitalisée semaine prochaine. Une peur intense et un soulagement inexplicable. Peur de devoir manger mais soulagement d’avoir un cadre, des soignants à l’écoute etc. Je savais que ça allait arriver, mais je voulais m’en sortir par moi-même… Mais bon, tant pis… Je…

Évaluez ceci :

Badaboum

Bon, alors là, je reste sur le derrière. Clinique non spécialisée en TCA alors, le carnage est au rendez vous. Manger, vomir, maigrir, perte de confiance en moi, disputes avec la psychiatre(…). Je reste calme, c’est qu’un mauvais passage. Après m’être braquée, je décide de sourire et de ne plus me plaindre. Ok, j’ai plus…

Évaluez ceci :

Au point mort.

Voilà, je suis hospitalisée depuis 15 heures. Tout a été très vite. Non pas le temps de réagir. Hop, vsl, clinique, admission, rdv avec la psychiatre, généraliste. Et oh ! Et en si peu de temps, j’ai réfléchi… J’ai l’impression que j’ai une montagne a escalader. Que je suis devenue un rien. Une plante verte…

Évaluez ceci :

Silence

Il est vrai que je me fais rare sur le blog. Ce n’est pas le temps qui manque pourtant. Alors voilà, j’attends une place pour être hospitalisée. J’attends encore et encore. Hier, hôpital. Et oui, prendre des laxatifs depuis mes 14 ans, ça dérègle les intestins. On me prend assez vite mais on s’occupe de…

Évaluez ceci :

Et « train train » quotidien.

J’attends. J’attends cette réponse qui me dit « Oui, vous pouvez être hospitalisé ». Oui, je me suis résignée. Je n’y arrive pas seule et j’ai vécu une journée de pure douleur. Pliée en deux. L’écriture m’a sauvé de ma détresse. Je ne crie plus « A l’aide! », je fais ma vie, mes expériences et aujourd’hui, j’ai fait…

Évaluez ceci :

De l’énergie fictive

C’est simple, je n’arrête pas de bouger. Je n’arrive pas a ne rien faire. Pourtant ma psychomotricienne m’a dit que mon corps était fatigué. Mais je ne vois pas de souffrance physique, alors je vis. Une heure de marche tous les matins. Ménage à fond. Je ressors. Je me pose juste le soir. Les vertiges…

Évaluez ceci :

Le néant

Voilà, la décision est prise, je vais me faire hospitaliser.Malheureusement je ne peux pas avant février. Comment faire? Je suis sous la barre des 40 kilos, le poids descend, mais j’ai le moral et j’aime ma vie (pas la maladie). Alors je suis perplexe sur mon devenir. Mon père est absent et s’en moque. Ma…

Évaluez ceci :

La tête pensante.

Je sais que je joue avec la vie. Mais malgré ma maladie j’ai envie de réussir a vivre. On me dit de prendre du poids et vite. Ca me rend dingue. Comme si, comme ça, du jour au lendemain j’allais manger des repas « normaux ». J’ai peut-être pas un parcours comme chaque personne de mon âge,…

Évaluez ceci :

L’après Noël

Les fêtes… J’en avais peur ! Et au final, personne ne m’a forcé a manger. Tellement que en cinq jours j’ai perdu deux kilos. Ce qui me fait passer sous le barre des 40 kilos. Je suis un peu perplexe. J’ai des projets, mais je ne sais pas si mon corps va suivre. Je suis…

Évaluez ceci :

Non, cette fois-ci, je n’abandonnerai mon blog avant la fin !

Je reviens, un peu honteuse. Honte d’encore une fois partir sans finir. Je terminerais ce blog le jour où je serai guérie. Aujourd’hui j’ai vu ma psychologue assez inquiète de me voir maigrir de rendez-vous a rendez-vous. Que mes projets ne seront pas réalisables si je continue ainsi. Donc dans mon suivi psychiatre et psychologue,…

Évaluez ceci :