Un petit imprévu

 17h, heure fatidique où j’ai envie de manger a outrance. En général je gère, un mois loin de la boulimie c’est déjà bien. Mais hier, arrive 21h, je prends mon traitement pour dormir dans lequel il y a les fameux cachets qui me donnent faim. J’étais tiraillée entre essayer de dormir pour que l’envie passe ou céder. Cette voix intense dans ma tête qui me dit  » Mange! ». Je me dis que je dois pas le faire. Que j’ai vaincu la boulimie. Et bien il semblerait que non. 21h15 j’appelle pour commander une pizza géante. Mon dieu, je me suis dis, qu’est ce que j’ai encore fait. Faut que j’annule. Mince le livreur arrive. Je paye la pizza. J’ouvre la boîte, et je reste devant. Béa. Puis j’en mange, puis je cale très vite mais je continue, c’est plus fort que moi. Mon chien lui était ravi. Bref, je l’ai mangé et dans ma tête je savais les conséquences qu’ils y auraient. J’ai vomi. Et je pense aux barres de céréales que j’ai acheté. Allez hop, je m’enfile les boîtes. Je retourne vomir. Je prends des laxatifs en suivant et je me jure de ne plus jamais souffrir autant. Je me dis également, maintenant que tu as fauté, tu ne dois plus manger pendant quelques jours. Tout cela a cause d’une pizza.
J’ai relié brièvement pourquoi j’avais fait cette crise. Dans la journée je suis allée chez le vétérinaire (mon chien j’y tiens énormément, je ferai tout pour son bonheur), et il m’a dit que K* devait rester au repos pendant un mois, que je ne devais plus jouer avec lui, que je devais juste lui faire des calins et lui donner son traitement. Ce qui m’a mit dans tous mes états, c’est que ce filou, les médicaments, même dilués dans du pâté, il n’en veut pas. Alors je dois lui ouvrir la gueule pour lui enfoncer le cachet dedans. Il m’a mordu, aucun moyen de le faire. J’ai profité qu’il me morde pour lui donner le cachet, j’ai réussi. Mais ça m’a tellement énervé ! Je me voyais pas faire ça pendant un mois.
Bref, je pense qu’il a suffit d’un moment perturbateur pour que l’envie de me calmer avec la nourriture arrive.

Donc, culpabilité, punitions personnelles, j’ai rien mangé aujourd’hui car je m’en veux terriblement. J’ai téléphoné au vétérinaire ce matin, qui m’a dit, qu’il fallait diluer le cachet avec de l’eau et avec une pipette lui faire boire. Résultat ça a marché. Ouf.

Aujourd’hui j’ai fait mes courses avec maman. Quand j’ai défait les sacs, je me suis retrouvée avec des oranges, des barres aux céréales et des craquottes sans oublier les yaourts 0% pour la semaine. J’ai donc dit, au moins, avec ça, je vais pas refaire n’importe quoi. Et d’ailleurs, je n’ai pas envie de manger. J’ai plus le goût a rien. Je suis dévastée.

Demain je vais voir ma psychologue spécialisée en TCA et je suis très contente car en trois ans elle m’a beaucoup soutenue. Je ne sais cependant pas quand je la reverrai car il y a 1h30 de route et qu’il y a un souci avec la sécu pour pouvoir bénéficier du VSL. Alors, demain, je vais tout balancer, tout lui dire. Elle me conseille mais ne me juge jamais. Elle sait me remettre dans le droit chemin a sa façon. Quand je fais n’importe quoi, elle sait aussi me raisonner. Bref, ça va faire du bien.
Je vais également voir mon psychiatre. Je vais lui demander de changer de traitement. Attention, on va voir ce qu’il propose.

Ma mère me sort dans la voiture au retour des courses : Fais toi hospitaliser si c’est ça que tu veux. Euh ? J’ai pas l’intention de me faire hospitaliser. J’ai assez vécu des hospitalisations. Et d’ailleurs, j’ai toujours pas parlé de l’UPA ? Ça viendra au prochain article.

Sayline

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.