Parfois je me demande…

Parfois, il m’arrive de me réveiller en me demandant pourquoi je sortirai du lit pour vivre cette vie. Mon chien vient me tenir compagnie avec pour intérêt de sortir. Une petite boule de poils qui me ramène a la réalité

Il est temps de bouger. Je viens de déménager et ce matin j’ai testé les transports. Ok, c’est rien, mais j’ai été là où je voulais, j’ai pu marcher, j’ai pu arrêter de penser a mes tca. Ca fait du bien. Je vais provoquer le changement, car je ne veux pas vivre la même vie que celle que j’avais là où j’habitais. Hors de question! Les troubles alimentaires sont une chose, mais je pense qu’il ne faut pas s’arrêter a ça. Bien que ce soit une réelle maladie et que peu de personne la comprenne. Dans mon entourage? Personne n’a jamais réellement compris. Ma mère parle de régime. Ca me rend dingue quand elle me dit ça. Ou quand j’entends « Si tu veux peser 10 kilos toute ta vie ». Comment lui faire comprendre? J’ai essayé.. Les médecins aussi. Rien, elle ne s’est jamais renseignée. A partir de là, le dialogue ne sert a rien. Et ça me fait souffrir de voir qu’elle ne tente pas de me soutenir au lieu de m’envoyer des piques. A côté de ça, je sais qu’elle m’aime, elle m’aide beaucoup sur d’autres points et quand je lui dis « merci » c’est un « merci » qui vient du coeur.
La relation que j’ai avec elle est très spéciale. Je sais que j’ai 25 ans et que je devrais avoir un travail, ma voiture, un chéri, des amis etc. Mais non j’en suis pas a ce stade là. Je vois les autres vivre et moi je rame parce que la maladie me colle a la peau du matin jusqu’au soir. J’ai essayé de m’en sortir. J’ai réussi a stabilisé a une période, mais parfois, il n’y a pas d’explication pour les rechutes.

Nous sommes bientôt aux fêtes de fin d’année. Le moment redouté des repas copieux, des gâteaux et c’est surtout le moment des « résolutions ». Qui les tiens réellement? Moi depuis petite j’en fais des résolutions et hop, c’est du vent. Je ne comprends pas pourquoi je vis, pourquoi je dois vivre. J’ai fait de nombreuse T.S et je me suis toujours réveillée. Pourquoi? Qu’est ce qui m’attend ici bas? J’ai pas la niaque de vivre. Pourtant avant je l’avais, j’avais pleins de projets, je voulais être chirurgienne, je voulais avoir des chevaux, j’avais des amis, une famille unie, j’étais prête à tout.
Je me rappelle quand j’étais en troisième, la prof principale demandait dans quelle filière on voulait aller. Moi j’ai dit S. Elle m’a dit  » C* tu n’as pas le niveau pour les mathématiques, ça risque d’être compliqué ». En effet j’avais 8 de moyenne. Et bien, juste pour lui prouver que j’étais capable de réussir, je faisais 4h de mathématiques le soir. Je suis montée a 14 de moyenne. Elle me mettait seule car pour elle elle pensait que je trichais. Et non, j’ai foncé, j’avais la rage de lui prouver qu’elle avait tord. Je sais au fond de moi que quand je veux quelque chose, je sais y parvenir. Mais avec la maladie j’ai perdu toute confiance en moi. Je me déteste. Je me méprise. J’aimerais bien aller faire du shopping et faire 25 ans et non paraître comme une fille de 18 ans. J’aimerais avoir le permis et rouler sans savoir où je vais. J’aimerais avoir un chéri et qui me respecte et m’accepte avec la maladie. Oui j’aimerais beaucoup de choses, mais la réalité est que je suis une incapable. On me le dit pas directement, mais on le sous entend. Chaque défaite, je perds de la confiance en moi. Echec sur échec. Voilà ce qu’il se passe depuis que j’ai 14 ans. 
Je ne sais pas où je vais. J’ai plus la force de rêver d’un idéal de vie. Je suis perdue. Et la solitude est tellement difficile. C’est une mort lente que je m’inflige. Je le sais. J’ai jamais voulu devenir celle que je suis. 
J’ai perdu tous mes amis, car la différence fait peur. J’ai vu des tas de médecins, de conseiller, etc. Il n’y a rien a faire, je veux pas vivre dans ses conditions. Je suis lassée. 

Alors oui, chaque matin je me demande pourquoi je me lève…

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.