Je suis perdue

Bon, je tenais a dire que je vais surement arrêter d’écrire ici. Je reste incertaine. Je reste aussi perplexe sur le fait de raconter ma vie dans le vent. Je vais reprendre ma feuille et mon stylo et noircir les feuilles. Car l’écriture me colle à la peau. J’adore ça, au lieu de me faire du mal j’écris. J’ai connu beaucoup de mauvais moments mais aussi de très bons. Actuellement ma vie est en mouvement.
Niveau suivi médical, je me sens lâchée. Donc en ce qui concerne les TCA je ne peux compter que sur moi. Mon poids diminue de jour en jour. Je mange toujours la même chose, ça me rassure. Je vais passer une semaine chez ma soeur, je sais très bien que je n’arriverai pas a manger. Même pour le repas de Noël. Mais on me regardera avec des yeux d’incompréhension. On me dira surement « Tu peux faire une entorse a ton régime ». Chose que je ne releverai même pas. Si on dit que je fais un régime et bien allons y parlons de régime. Je suis dépitée et j’ai plus la force de tenter de faire comprendre que c’est une maladie. Je lâche l’affaire. Si mon repas de Noël c’est un yaourt et un fruit et bien c’est comme ça. Je n’y arrive plus. J’en souffre, mais ça, on s’en moque bien. Moi je fais exprès, je veux me faire remarquer? Pardon? Mais rien a voir. C’est un souci personnel qui me mène a cela. Le suivi m’a bien aidé quand même mais la, je suis au point zéro. Je vais donc apprendre a vivre avec l’anorexie sans rien dire. Sourire, parler avenir etc. Pas de soucis. Allez, je préfère arrêter de parler de ça.

Cet article sera le dernier.
Je pensais trouver du soutien, avoir des témoignages, des discutions, des avis, des conseils. Rien. Alors ma vie ne sera plus écrite virtuellement. Après tout pourquoi j’y crû. Stupide la C*.

Lâchée de tous les côtés. La solitude est meurtrière il paraît. Je vais vivre ma vie tout en continuant mon « régime ». Je me retiens car je suis vraiment en colère. Je préfère mettre fin à ce blog car il est temps d’arrêter d’en parler. Je sais que mes proches lisent mon blog, et je me sens quand même incomprise. Alors maintenant je garde la tête haute, j’encaisse les remarques, les regards, les non dits.  On m’accepte ou pas, peu importe. J’ai 25 ans, maintenant on me lache la main, pas de soucis. On se téléphone quand je serai plus au « régime »? Ok.

Sayline

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.